Follow me:

To be continued…

Bienvenue dans la deuxième partie de l’article « Chère moi… », si tu es au rendez-vous pour cette dernière partie, c’est que tu as été sincèrement touché ou tu es juste une grosse fouine mais, je ne t’en veux pas.

Je n’aurais JAMAIS pensé faire pleurer ou mettre les larmes aux yeux à tant de monde, je suis désolée ce n’était pas mon intention mais, hélas la vie parfois n’est pas toute rose et au final c’est mieux comme ça car ça forge. J’espère que tu es prêt(e) pour la suite, je te rassure, c’est moins triste.

Pendant que tu te renfermeras sur toi-même dans ta chambre, tu feras une rencontre virtuelle qui changera tout dans ta vie. Je ne te dis pas tout, car je veux que tu puisses profiter à 100% de ces instants parce que ce sera le début de ta vie. Bon je te l’avoue, vous allez très mal commencer votre aventure, mais vous allez finir par prendre le temps de bien vous connaitre au point de vous pacser et tout se passera pour le mieux, à l’heure où je t’écris tu seras toujours avec ce mystérieux homme et ça va faire 7ans en février 2018. Tu vas pleurer pour lui, tu vas sourire pour lui, souffrir, l’aimer, être en colère contre lui, mais tu vas comprendre que se sont de vrais sentiments et tu vas découvrir ce que veut dire « tomber amoureuse ». Grâce à lui, tu prendras ton indépendance, il te forcera à passer ton permis et tu l’auras malgré ton manque de confiance en toi, cette confiance tu la prendras bien assez vite à ses côtés. Tu feras la connaissance de sa famille qui est plus qu’unie et qui deviendra aussi la tienne… Je ne vais pas t’en dire plus pour que tu puisses vivre ça à fond.

Après toutes ces lignes écrites sur ta vie, sur notre vie je veux que tu comprennes des choses importantes : la vie n’est pas facile en tout cas pour toi mais, tu n’es pas un cas à part. Beaucoup d’enfants, de personnes sont dans la même situation que toi sauf que toi il faut que tu te battes contre tout ça, il faut que tu montres au monde entier que c’est toi la plus forte et que tu n’as peur de rien. Il faut te forger un caractère, ne pas te laisser faire, brise ta carapace, ce poids que tu traînes, tu verras que sans elle tu seras libre, plus que jamais. Prouves au monde que tu peux le faire, que tu n’as besoin de personne pour t’en sortir et entoure toi que de gens bons pour toi, sans arrière pensée, sans méchanceté. Tu pourras te vanter, car oui, ce n’est parce que tu reviens de loin que tu ne vas pas réussir, ce passé ne doit rien changer à ta vie, tu es la preuve vivante que quand on veut on peut ! Te prend pas trop la tête avec ce milieu professionnel non plus, les boulots ça se trouve, ça se perd mais, je te rassure tu trouveras ta place professionnellement parlant aussi fou que cela puisse te paraître.

Dis toi que la chance tournera, bientôt se sera à ton tour d’être heureuse, parce que oui, à ta grande question je te répond un grand oui, tu seras bien heureuse. Je t’écris de mon canapé avec comme compagnie mon chien et mon chat dans ma maison, notre amoureux est encore au travail, moi j’ai fini à 17h et je reviens de quelques courses après le boulot… Tu vois, une vie normal avec des gens sains avec une pointe de folie et c’est ça la vie. Je te demande juste d’être patiente, car tout ce que tu désires le plus se concrétisera et ça juste à la force de ta volonté et de tes efforts.

Prends soin de toi Titite et on s’écrit dans vingt ans.

The end

Previous Post Next Post

You may also like

No Comments

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :